Suivi naturaliste du site

Technicien en préservation des milieux aquatiques

Famille de métier: 
Préservation du patrimoine
Définition du métier: 
Le technicien en préservation des milieux aquatiques est chargé d’assister les élus dans la définition et l’élaboration de la politique de gestion des milieux aquatiques. Il est l’élément moteur de l’animation et de la mise en œuvre de cette politique. Il constitue donc le relais nécessaire entre partenaires institutionnels et financiers, élus locaux, usagers et riverains. Il exerce parallèlement certaines activités du garde-rivière. Il peut également occuper des fonctions liées à la conception et à la conduite de travaux sur les milieux aquatiques.

Réaliser des opération de gestion, de restauration, de régulation des espèces

Définition de la compétence: 
Proposer ponctuellement des suivis d'espèce et en définir le protocole en s'appuyant sur sa connaissance du terrain. Gérer les milieux. Analyser des recensements.
Thématique: 
Analyser

Etudier les évolutions de la faune et de la flore

Définition de la compétence: 
Effectuer un suivi naturaliste du site. Diagnostiquer l'état d'un site et définir les priorités d'action au sein des milieux inventoriés. Contrôler la régulation de populations d'animaux indésirables.
Thématique: 
Analyser

Réaliser des inventaires

Définition de la compétence: 
Collecter des données, réaliser des inventaires, des comptages, des mesures et des prélèvements selon des protocoles établis par des scientifiques.
Thématique: 
Analyser

Garde nature

Famille de métier: 
Préservation du patrimoine
Définition du métier: 
Le garde nature exerce son activité autour de deux axes principaux, la préservation-valorisation de la biodiversité et l’information du public sur la biodiversité. Il assure la gestion opérationnelle des sites (aménagement, entretien des infrastructures, contrôle et suivi scientifique des milieux et des espèces), contribuant par son activité à maintenir et valoriser leur qualité et leur diversité biologique et paysagère. Il accueille et sensibilise les différents publics à la protection de l'environnement. Il peut entretenir des partenariats territoriaux ou intervenir en tant qu'expert. Il assure des missions de police.

Réaliser des mesures

Définition de la compétence: 
Réaliser des mesures en utilisant des instruments de contrôle adaptés à la problématique énoncée, au protocole choisi, et aux contraintes climatiques et du terrain. Savoir réaliser des relevés exacts et les retranscrire sur un support permettant l'analyse des données obtenues.
Thématique: 
Analyser

Réaliser des travaux d'entretien écologique de site

Définition de la compétence: 
Maîtriser les principes et méthodes régissant les interventions manuelles ou mécaniques sur le milieu naturel en vue de sa préservation ou de sa restauration, selon les règles du génie écologique. De la même façon que le génie civil renvoie à l'art des constructions civiles, le génie écologique fait référence à l'art de et à la manière d'intervenir sur le milieu naturel dans une optique de gestion de la biodiversité. Ces techniques peuvent faire appel à des compétences des métiers du bâtiment (restauration de murets, de petits éléments du patrimoine, ...), de l'agriculture (pâturage extensif, fauchage, ...) de l'arboriculture (taille de haie, élagage) ou de l'écologie (restauration de cours d'eau, ...).
Thématique: 
Gérer

Élaborer des protocoles de recherche

Définition de la compétence: 
Elaborer des protocoles dans le cadre d'études ou de recherches en s'appuyant sur des connaissances scientifiques (savoirs disciplinaires et méthodes de recherche et d'études) et sur les acquis issus de l'expérience, afin de s'adapter intuitivement aux situations et d'avoir la capacité à : * intégrer le souci de l'utilisateur dans la rédaction du protocole, * éviter la complexité lorsque cela est possible, * s'assurer de la compréhension et de la compétence des personnes qui mettront en œuvre le protocole, * évaluer sa pertinence et l'ajuster si nécessaire.
Thématique: 
Analyser
Syndiquer le contenu