IV (bac)

Licence Professionnelle : Economie, gestion durable de l'eau et territoires

Métier(s) cible(s): 
Descriptif: 

Former des acteurs du developpement territorial dans le domaine de l’eau pouvant se prevaloir d’une bonne comprehension de la complexite de la ressource ainsi que d’une connaissance approfondie de l’ensemble de ses usages et de leurs enjeux (notamment de nature economique). Dotes d’une solide culture economique, les techniciens diplomes pourront contribuer a l’elaboration et a la realisation de politiques durables de l’eau dans une diversite de structures organisationnelles et territoriales. Leur culture interdisciplinaire (economie, geographie, sciences de l’eau, sciences de l’environnement) dessine en outre un profil d’acteur d’interface de plus en plus recherche du fait de l’interdependance accrue des usages.

Niveau d'accès: 
IV (bac)
Niveau de sortie: 
II (bac +3)
Etablissement(s) délivrant la formation: 

DUT Génie biologie option Génie de l'environnement

Descriptif: 

"Le DUT Génie Biologique est une formation de deux ans d' études supérieures scientifiques et technologiques.

La première année est un tronc commun qui permet à son terme l'accès à l' option de deuxième année : le Génie de l' Environnement. En 2ème année, la formation s'organise à nouveau en 2 semestres de 4 unités d'enseignement chacun.
Elle est destinée à rendre les étudiants aptes à traiter les problèmes rencontrés dans les domaines de l'environnement au niveau des collectivités locales ou des entreprises avec 4 grandes thématiques: protection de l'environnement, gestion de l'eau, gestion des déchets, énergie renouvelables."

"Les débouchés de la formation en Génie biologique peuvent être très variés et répartis dans des secteurs différents de l'activité économique et sociale.

Nature du diplôme: 
État
Niveau d'accès: 
IV (bac)
Niveau de sortie: 
III (bac +2)

Certificat de spécialisation option Tourisme vert, accueil et animation en milieu rural

Descriptif: 

Le titulaire du certificat de spécialisation option Tourisme vert, accueil et animation en milieu rural est capable de réaliser les activités suivantes : - Il étudie l'opportunité de création d'une ou des prestations touristiques en prenant en compte les caractéristiques de l’environnement socio-économique du territoire sur lequel son entreprise sera (ou est) implantée. - Il met au point des prestations d’accueil et/ou de restauration et/ou d’hébergement et/ou d’animation et/ou d’activité de pleine nature de qualité dans le respect des contraintes législatives et réglementaires. - Il définit le statut juridique et fiscal de l’activité ' tourisme ' de son exploitation ou entreprise. - Il conduit l'activité ' tourisme ' de son exploitation ou entreprise. - Il commercialise sa (ou ses) prestation(s) touristique(s). - Il s'informe, organise sa formation permanente, ainsi que celle des personnes placées sous sa responsabilité. - Dans le cas de prestations spécifiques, il peut être amené à conduire les activités suivantes : activités propres à l'hébergement, à la restauration, à l'accueil des enfants, à la découverte de la nature. L’agritourisme est une forme particulière du tourisme vert ; il concerne plus spécialement les agriculteurs qui développent une activité touristique, ayant pour support l’exploitation agricole, en complément de leur activité agricole principale. voir cette adresse pour plus d'informations : http://www.chlorofil.fr

Nature du diplôme: 
National
Niveau de sortie: 
IV (bac)

Licence Professionnelle Hôtellerie et tourisme option concepteur animateur en écotourisme

Descriptif: 

Ces professionnels sont capables d’élaborer des produits écotouristiques. Ils réalisent des études, des audits et analysent la pertinence des projets. Ils participent à la formation à 'l'écocitoyenneté'. Ils assurent la recherche des partenariats, des financements. Ils effectuent des actions de communication (accueil de presse, campagne de pub ou d'édition.) Ils sont capables de gérer ces produits, d’accompagner et de guider par des techniques d’interprétation des groupes de visiteurs et des publics diversifiés (scolaires, touristes, randonneurs…).

Nature du diplôme: 
National
Niveau d'accès: 
IV (bac)
Niveau de sortie: 
II (bac +3)

BTSA option Gestion forestière

Descriptif: 

Il encadre une ou plusieurs équipes. – Il assure des tâches administratives et de gestion financière. – Il participe à des actions de recherche, réalise des études, assure un appui technique. – Il se forme, recherche des informations face à un nouveau problème technique, s’informe sur les travaux des instituts de recherche, sur les techniques et technologies nouvelles et participe à leur diffusion. * Capacités communes à toutes les options : – Choisir et utiliser, dans une situation donnée, un modèle mathématique adapté au traitement de l’information présentée sous différents aspects. – Utiliser des outils informatiques. – Communiquer dans une langue étrangère, par oral et par écrit, dans sa vie professionnelle (anglais ou allemand ou italien ou espagnol). – Mobiliser des capacités d’expression, de communication, de relation, d’initiative – Se repérer dans la réalité économique et sociale. * Capacités spécifiques à l’option : – Situer sa pratique professionnelle par rapport aux différentes perspectives de l’économie et de la politique forestière. – Maîtriser les techniques et outils économiques nécessaires à la prise de décision au niveau d’une entreprise de la filière forêt-bois, d’un chantier ou d’une propriété forestière dans une perspective de qualité totale. – Apporter des éléments de réponse juridique aux problèmes pratiques de gestion forestière. – Décrire et analyser l’arbre, les espèces et l’écosystème forestier dans un contexte de gestion. – Maîtriser les outils, les méthodes, les techniques nécessaires à l’analyse des forêts. – Raisonner et assurer la conduite des peuplements forestiers. – Organiser la mobilisation et la récolte d’un lot de bois et en assurer la valorisation, dans une démarche globale de qualité et de sécurité. – Prévoir et organiser les interventions de gestion forestière.

Nature du diplôme: 
National
Niveau d'accès: 
IV (bac)
Niveau de sortie: 
III (bac +2)

BTSA option Gestion et maîtrise de l’eau (GEMEAU), spécialité Etudes et projets d’aménagements hydrauliques urbains et agricoles

Descriptif: 

Le titulaire du BTSA option Gestion et maitrise de l' eau apporte un appui technico-économique dans la maîtrise de l’eau en agriculture et en aménagement. Il définie les besoins, réalise l’étude de faisabilité d'une installation, il accompagnement le projet et participe au maintien fonctionnel des dispositifs. Il peut également intervenir dans la gestion d’une unité de traitement de l’eau. Il peut travailler dans un bureau d’études au sein d’une équipe sur des projets d’aménagement . L' option "Etudes et projets d’aménagements... " a pour principale fonction l' Etude et le contrôle de projets d’aménagement variés : petit barrage, digue, plan d’eau, canalisation, réseau de transport et de distribution d’eau, station de pompage ...

Nature du diplôme: 
National
Niveau d'accès: 
IV (bac)
Niveau de sortie: 
III (bac +2)

BTSA option Gestion et maîtrise de l’eau (GEMEAU)

Descriptif: 

Le titulaire du BTSA option Gestion et maitrise de l' eau apporte un appui technico-économique dans la maîtrise de l’eau en agriculture et en aménagement. Il définie les besoins, réalise l’étude de faisabilité d'une installation, il accompagnement le projet et participe au maintien fonctionnel des dispositifs. L' option "Gestion des services d’eau et d’assainissement" a pour principale fonction la gestion d’une unité de traitement (production d’eau pour la consommation humaine et industrielle).

Nature du diplôme: 
National
Niveau d'accès: 
IV (bac)
Niveau de sortie: 
III (bac +2)

Certificat de spécialisation option Collaborateur du concepteur paysagiste

Descriptif: 

Le titulaire du certificat de spécialisation option Collaborateur du Concepteur Paysagiste est capable de réaliser les activités suivantes : - Il produit l'ensemble des documents nécessaires à la présentation du parti d'aménagement. - Il peut être amené à réaliser des activités de gestion de chantier. - Il communique la démarche de conception technique du projet. - Il établit et propose un mode de gestion du fonds documentaire opérationnel et suit l'évolution des outils informatiques liés à la conception de projet d'aménagement paysager. Secteur d'activités : - Entreprises : bureaux d’études ou bureaux des méthodes, entreprises d’espaces verts qui ont des bureaux d'études - Les maîtres d’ouvrage, habituellement commanditaires, peuvent être amenés à recruter ce type de profil, - Collectivités territoriales : services espaces verts, cellules projets, services urbanisme, syndicats intercommunaux. - Conseils généraux, services extérieurs d’Etat : les bureaux d'études aménagement urbain, DDE, DDAF, DIREN, ONF. - Autres : chambre d’agriculture, CAUE, EDF, SNCF, société des autoroutes. * Types d'emplois accessibles : - Technicien territorial. - Assistant, collaborateur, dessinateur.

Nature du diplôme: 
État
Niveau d'accès: 
IV (bac)
Niveau de sortie: 
III (bac +2)

BTSA option Aménagements paysagers

Descriptif: 

Le technicien supérieur en aménagements paysagers doit garantir la cohérence technique, le respect de la logique de conception ainsi que le respect des règles de l’art. 1. Il participe aux études préalables d’aménagements paysagers. 2. Il participe à la conception et à l’étude de projets d’aménagements paysagers. 3. Il réalise et gère des aménagements paysagers. 4. Il encadre une ou plusieurs équipes. 5. Il assure des tâches administratives et de gestion financière. 6. Il assure des tâches relationnelles. 7. Il s’informe sur les travaux des instituts de recherche, sur les produits nouveaux, les techniques et technologies nouvelles utilisées dans les aménagements paysagers et participe à leur diffusion. * Capacités communes à toutes les options : – Choisir et utiliser, dans une situation donnée, un modèle mathématique adapté au traitement de l’information présentée sous différents aspects. – Utiliser des outils informatiques. – Communiquer dans une langue étrangère, par oral et par écrit, dans sa vie professionnelle (anglais ou allemand ou italien ou espagnol). – Mobiliser des capacités d’expression, de communication, de relation, d’initiative – Se repérer dans la réalité économique et sociale. * Capacités spécifiques à l’option : – Comprendre le fonctionnement d’un organisme employeur et ses relations avec les autres acteurs des aménagements et espaces paysagers pour s’y insérer professionnellement. – Analyser les relations que les sociétés humaines entretiennent avec leur espace pour comprendre les paysages qui en résultent. – Identifier les végétaux, analyser et maîtriser certaines de leurs relations avec le milieu, dans un contexte d’aménagement et de gestion. – Maîtriser les techniques utiles à l’étude paysagère préalable à un aménagement. – Participer à l’élaboration d’un projet d’aménagement paysager et d’un plan de gestion paysagère d’un espace. – Conduire des travaux de création et d’entretien d’aménagements paysagers dans la logique de planification d’un chantier. Le technicien supérieur en aménagements paysagers est employé au sein d’organismes publics et privés : entreprises privées, bureaux d’études, collectivités territoriales, services extérieurs de ministères… Ce secteur d’activités concerne la mise en place d’aménagements paysagers depuis leur programmation et leur conception jusqu’à leur réalisation et leur gestion. Les aménagements paysagers recouvrent des objectifs très variés : loisirs, activités sportives, valorisation touristique, amélioration du cadre de vie, préservation du patrimoine culturel… Ils s’effectuent sur des espaces de nature et de dimensions très diverses : du jardin particulier aux parcs de loisirs, de l’espace vert urbain aux bords de routes, d’autoroutes, de rivières… ; la palette des types d’intervention paysagère est importante. Ce secteur présente deux grandes catégories de clients : les collectivités territoriales ou les sociétés qui gèrent des équipements ou des ensembles d’habitations d’une part et les particuliers d’autre part.

Nature du diplôme: 
National
Niveau d'accès: 
IV (bac)
Niveau de sortie: 
III (bac +2)
Etablissement(s) délivrant la formation: 

Titre de Technicien jardins espaces verts (CCTAR)

Descriptif: 

Les activités du technicien des jardins espaces verts s'articulent autour de 6 fonctions principales : - technique paysagère : conception, réalisation des travaux préliminaires, mise en place, entretien - gestion : élaboration des documents prévisionnels et des documents de suivi de l'activité, facturation, maîtrise des investissements, analyse des documents comptables et financiers - commerciale : relations avec les fournisseurs et les clients, réalisation de devis… - administrative : démarches à effectuer - ressources humaines : gestion des compétences, organisation du travail, délégation - participation à la vie professionnelle et sociale. Le titulaire du titre : - maîtrise les techniques d'élaboration d'un projet de jardin (capacité à réaliser et justifier des devis, maîtrise des techniques de prévision et d'organisation des travaux préliminaires, capacité à planifier et réaliser les commandes, maîtrise des techniques d'élaboration d'un planning de chantier, capacité à assurer l'entretien après installation...) - connaît et maîtrise les techniques de rédaction des documents prévisionnels de l'activité, - maîtrise les méthodes de calcul d'un coût de revient de chantier, les méthodes de gestion des investissements, les méthodes d'analyse de documents comptables et fianciers - connaît et maîtrise les techniques de gestion de la clientèle (négociation de devis, suivi, conseil, techniques de vente...) - maîtrise les techniques de gestion et d'animation d'un équipe.

Nature du diplôme: 
National
Niveau d'accès: 
V (brevet, CFPA)
Niveau de sortie: 
IV (bac)
Syndiquer le contenu