Master mention "Environnement-Terre-Evolution" - Recherche Biologie des Organismes et des Populations

Descriptif: 

Les progrès marquants de la recherche en agronomie et en écologie se sont souvent faits ces dernières années dans un cadre explicitement évolutionniste. La formation des jeunes chercheurs dans ces domaines exige une formation théorique conséquente des logiques de sélection, d'évolution, et d'adaptation des organismes qui vient compléter un apprentissage de mécanismes biologiques élémentaires. Le Master 2 bop a pour ambition de conférer aux futurs diplômés une double compétence à la fois dans le domaine de l'écologie évolutive et dans l'utilisation raisonnée de variants naturels ou artificiels à des fins de recherche fondamentale ou appliquée. Ceci passe par une formation pertinente et objective en ce qui concerne l'estimation des différents risques inhérents à ce type de démarche. A cet effet, cette nouvelle formation prévoit de concilier expertise technique en biologie moléculaire et microbiologie et savoirs théoriques de pointe dans les domaines de la biologie des populations, de l'écologie et de l'évolution. Les trois domaines de spécialisation sont : écologie et systèmes de culture, écologie microbienne, écologie comportementale. Le M2 GSA prépare aux métiers de la recherche et du développement dans différents secteurs : Secteur de la recherche institutionnelle Le Master GSA ouvre sur une formation en Biologie des Populations et Evolution qui permet à terme de postuler à des emplois d'enseignants-chercheurs de l'Université, du Museum National d'Histoire Naturelle (MNHN) et des grandes écoles agronomiques. L'autre débouché concerne les chercheurs des grands Etablissements Publics à caractère Scientifique et Technologique (CNRS [Centre National de la Recherche Scientifique], INRA [Institut National de la Recherche Agronomique], IRD [Institut de Recherche et de Développement], CIRAD [Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement ], CEMAGREF [Centre d'Etudes du Machinisme Agricole, du génie Rural, des Eaux et Forêts] ) et d'organismes publics (Office National des Forêts [ONF], Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage [ONDFS] ). Instituts techniques L'évolution de l'agriculture vers des pratiques de protection intégrée, vers une meilleure prise en compte de la durabilité et des territoires (cultivés et peu anthropisés) va générer une demande d'experts à l'interface de la recherche, du réglementaire et du développement. Secteur de la recherche privée Dans ce secteur, il est prévu dans un premier temps d'offrir le Master à la formation continue, sauf projet professionnel motivé.

Nature du diplôme: 
État
Niveau d'accès: 
II (bac +3)
Niveau de sortie: 
I (bac +5)
Etablissement(s) délivrant la formation: