Contexte et chiffres

Dans le cadre du comité de domaine "Biodiversité et Services écologiques" (2009-2014), l'Aten a étudié le contexte de la formation aux métiers de la biodiversité de 2010 à 2015. Les informations ci-dessous sont issues de la restitution au sein du rapport de décembre 2013 du comité.

Offre de formation initiale

Un inventaire systématique a été réalisé pour l'ensemble des métiers décrits dans la 1ère version du référentiel (41 métiers en 2014). Les métiers coeur de la biodiversité touchent les mêmes domaines dans la version actualisée. 176 offres de formations initiales ont été recensées du niveau CAP au niveau BAC + 5.
Le recensement a débuté par le dépouillement de l'offre de formation référencée par le Répertoire National des Certifications Professionnelles (http://www.rncp.cncp.gouv.fr/), sous 59 codes NSF (sur 492) qui pouvaient répertorier des offres en lien direct avec les métiers de la biodiversité. Il a été complété de recherches libres sur internet et de la consultation du site de l’Onisep.

"Il apparaît que l'offre de formation de niveau I est paradoxalement pléthorique et lacunaire. Par contre, l'offre de formation de niveau V et IV ne propose pas ou peu de modules axés sur la biodiversité, en dehors de quelques formations du Ministère de l'agriculture spécifiquement orientées sur ces emplois. De manière générale, les formations initiales existantes ne satisfont pas les besoins spécifiques des employeurs." (Source: rapport de décembre 2013 du comité).

Offre de formation continue

Sans nomenclature de secteur d'activité "biodiversité", il est difficile de trouver des données. En 2012, l'Aten a commandé une étude de marché sur les offres existantes (concurrentes de l'offre de l'Aten). L'étude concernait les formations professionnelles, continues, non diplômantes et non certifiantes. Elles visent un public de professionnels des milieux naturels, espèces et/ou éducation à l'environnement. 5 thématiques étaient considérées : Gestion des milieux et des espèces, Trames vertes et bleues (continuités), Natura 2000, Droit et la police de la nature, et Éducation à l'environnement. Résultat :

  • près de 60 structures recensées, dont une vingtaine proposant des formations qualifiantes. La plupart (40) sont des organismes publics avec un rayonnement géographique national pour la majorité ;
  • plus de 400 formations réalisées sur une année (2012), dont la majorité concerne la gestion des milieux et des espèces. Leur durée est courte (1 à 4 jours), sans proposer de parcours professionnalisant.

Sans enquête auprès des structures il est difficile de mesurer l'adéquation de ces formations avec les attentes des professionnels en poste et des employeurs.

L'AFB propose une offre de formation : pour en savoir plus...