Master ADEN spécialité Gestion de l'Environnement et Valorisation des Ressources Territoriales (GSE-VRT)

"Environnement et Aménagements Territoriaux, agir dans la complexité.
L’intention de l’équipe pédagogique est de former des professionnels capables d’intervenir dans les opérations d’aménagement de territoires. Des professionnels capables de maîtriser les interdépendances complexes qui s’établissent entre d’une part les territoires qui accueillent et/ou génèrent les opérations d’aménagement, et d’autre part ces opérations d’aménagement qui transforment les dits territoires. Cette maîtrise requiert de prendre en considération simultanément les dimensions techniques, les dimensions territoriales et les dimensions temporelles avec en particulier pour ces dernières les effets de rétro-action. Cette prise en compte simultanée permet d’appréhender les fonctionnements non mécaniques qu’ont les écosystèmes, les géo-systèmes et autres socio-systèmes en particulier lors « d’auto-finalisation ».
Ainsi l’objectif de l’équipe est de préparer les étudiants et les stagiaires en formation continue à s’insérer dans des secteurs professionnels, déjà constitués ou en émergence, qui se situent à l’interface entre environnement et développement territorial. Là où il y a une forte demande d’évaluations transversales, en particulier dues à la prise en compte opérationnelle des attendus du développement durable."

"La méthode Systémique pour lier le tout.
La méthode/démarche systémique est « LA METHODE » pour aborder la complexité et les systèmes complexes. Elle englobe la démarche analytique classique cartésienne, en allant plus loin dans l’analyse, en particulier des objectifs. De plus elle propose des outils de représentations utilisables : les systèmes complexes. L’atout de l’enseignement du master est de s’appuyer sur les développements de cette méthode qui ont été faits aussi bien dans les domaines des sciences sociales, que dans ceux de la physico-chimie (c’est en lien direct avec les 4 co-habilitations). L’équipe pédagogique vise non seulement à « enseigner » la méthode, mais cherche en permanence à l’appliquer à son organisation, à l’utiliser pour l’évolution du master. Les étudiants auront bien sûr à la mettre en œuvre, en particulier sur l’objet étudié dans le cadre « d’ateliers » : travaux conséquents impliquant toute la promotion, dont l’un est contractuel avec une structure territoriale ; mais également sur eux même en tant que groupe imparfait lors de l’exécution de ces ateliers : coopération, réciprocité, pardon…"