Master Mathématiques et modélisation Sciences économiques et sociales - spécialité Gestion des Écosystèmes Tropicaux

Cette spécialité est centrée sur l’analyse et la compréhension du rôle des écosystèmes tropicaux dans les processus de développement durable, et sur l’enjeu de leur gestion dans un contexte de mondialisation qui voit leur dégradation et leur disparition s’opérer à un rythme jamais égalé. Les travaux de recherche et les enseignements y sont caractérisés par un haut degré de spécialisation sur le champ environnemental et par des approches qui articulent les aspects gestionnaires, socio-économiques et écologiques de l’action pour la prise en charge de l’environnement. Elle offre deux parcours :

  1. Écologie des Forêts Tropicales (EFT) à Kourou, qui approfondit les aspects théoriques de l’écologie et la modélisation. Il donne aux étudiants la possibilité d’une mise en pratique sur le terrain en s’appuyant sur les équipes de recherche de l’UMR « Écologie des Forêts de Guyane ». Cet apprentissage du terrain a lieu dans le cadre d’un projet tutoré qui se déroule tout au long du premier semestre et dans les contacts que les étudiants peuvent établir avec les acteurs locaux de la gestion des écosystèmes,
  2. Gestion Environnementale des Écosystèmes et Forêts Tropicales (GEEFT) à Montpellier, qui approfondit les aspects théoriques de la compréhension des articulations entre processus de gestion et résultat environnemental, en particulier sur les écosystèmes tropicaux. Il donne aux étudiants la possibilité d’une bonne insertion dans l’environnement scientifique montpelliérain, en particulier auprès des équipes de recherche associées : « Montpellier Recherche en Management » (MRM), « Gouvernance, Risque, Environnement, Développement, Dynamiques sociétales et gestion des territoires » (GRED), « Écologie fonctionnelle, biogéochimie des sols et agro écosystèmes » (Eco&Sols), « Biens et Services des écosystèmes forestiers tropicaux : intégrer les enjeux liés aux changements globaux (BSEF) », « Botanique et bioinformatique de l’ architecture des plantes (AMAP). ».

L’analyse et la compréhension du rôle des écosystèmes tropicaux, et en particulier des forêts tropicales, dans les processus de développement durable mobilisent des problématiques complexes, objets de controverses, de débats, mais aussi d’engagements internationaux (conservation de la biodiversité, changements climatiques, régulation des hydrosystèmes, lutte contre la désertification). Les scientifiques et décideurs qui sont confrontés à ces questions doivent être dotés d’une solide formation leur apportant connaissances et compétences dans les domaines des sciences écologiques et forestières et des sciences sociales, économiques et de gestion. La pluralité des acteurs impliqués dans la gestion de ces écosystèmes, l’émergence de nouvelles arènes de discussion et de décision sur les modalités de gestion qui dépasse les seules échelles de décision nationale et locale, l’irruption de la notion de biens communs globaux, et les standards de recrutement à l’international font évoluer les métiers des spécialistes de ces milieux, favorisant une place croissante de la recherche et de l’expertise scientifiques.

La spécialité « Gestion des Écosystèmes Tropicaux » (GET) forme par la recherche des spécialistes de la gestion des écosystèmes – et plus particulièrement forestiers – tropicaux, se destinant à cette recherche et à cette expertise par la poursuite en doctorat, ou à des postes opérationnels directement après la formation. Les enseignements reçus permettent également de développer un programme de recherche sur une problématique de gestion environnementale hors du champ tropical. A la convergence des sciences écologiques et humaines conformément à une logique systémique rendue nécessaire par la complexité des écosystèmes forestiers tropicaux, la spécialité s’inscrit en continuité avec le M1 de la mention « Mathématiques et modélisation, sciences économiques, sociales et de gestion ». Des passerelles sont ouvertes avec la mention « Espaces, ressources, milieux » et une partie de l’enseignement mutualisé avec le master européen « Sustainable tropical forestry » (Sutrofor).

Nature du diplôme: 
État
Niveau d'accès: 
Niveau de sortie: